jeudi 31 décembre 2015

L'amour....

Ça fait si longtemps que je n'ai pas écris.... je ne sais pas par où commencer...

J'ai vécu pleins d'événements aussi bonnes, agréables comme aussi tristes, angoissantes, bouleversantes.

Le plus marquant à été de tomber en amour. Nous ne savons pas quand l'amour frappera à notre porte, ni ce que cette amour nous apportera. A 36 ans je ne pensais pas avoir une deuxième chance avec l'amour. Je ne pensais pas regarder un jour l'amour dans les yeux...  je ne pensais pas y avoir droit tout simplement.

Cette amour c'est celui lui que l'on vit qu'une fois... celui que l'on regarde dans les yeux et qu'on y voit notre destin...

C'est vraiment unique cette émotion d'amour. On veut y croire, puis on a peur de le perdre. C'est tellement puissant cette amour que pour ne pas le perdre... on est prêt à tout faire... même perdre la raison.

Quand l'amour te donne le sourire, la joie, la paix intérieur, quand l'amour est présent beau temps, mauvais temps... n'est ce pas une bonne raison d'être prête à tous faire pour l'amour jusqu'à en perdre la raison!?

Quand l'amour est doux, tendre, quand il te dépanne financièrement, change ton pneu à 21h30 le soir, viens te déprendre quand tu manque d'essence, te fais rire quand tu ne vois plus le bout... ça c'est l'amour. Celui sur qui tu peux te fier, te dévouer, t'abandonner.  Le grand amour pour moi c'est ça.

C'est un ford qui guide mon chemin, qui est présent pour éclairer mes jours maussade ou mes nuit sombre. Il est la pour m'aider a me relever, pour me conseiller, pour m'écouter. Dans ses yeux je suis merveilleuse, unique, femme et belle. Dans ses bras je suis en sécurité, aimé, respecté , réconforté. À ses cotés je suis sa fierté, sa beauté, sa partenaire, sa confidente, sa meilleure amie, sa famille.

Je sais que cette amour j'y ai droit.... mais la vie en dit autrement... la vie en decide differement... l'amour frappe a notre porte sans jamais vraiment s'y attendre... et le timing n'est pas toujours bon...

J'ai decidee de l'attendre cette amour... je serai la quand tu seras libre et viendra vers moi car je t'aime et c'est ca l'amour veritable!

Je t'aime mon ange xxx



jeudi 22 août 2013

Laissez-moi dormir


Je ne sais pas aimée
Je ne sais pas recevoir
Je veux me réfugier
Je veux dormir

Je suis perdu
Je ne sais pas plus
Je veux dormir
Je veux m’allongé là
Ne plus sentir cette émotion

Ne plus avoir mal
Ne plus faire mal
Ne plus recevoir
Ne plus donner

Je suis fatiguée
Laissez-moi me coucher
Laissez-moi hiberner
Ne me laissez plus blesser

Ne me laissez plus voir la douleur
Ne me laissez plus voir la blessure
Ne me laissez plus être la blessure
Ni la douleur

Laissez-moi me coucher
Laissez-moi dormir

J’ai froid
Je suis froide
Je suis perdu
Je suis douleur
Je suis blessure
Je suis mensonge
Je suis trahison

Je suis fatiguée
Je ne veux plus toucher
Je ne veux plus aimer
Je ne veux plus blesser…

Le diable


J’ai tendu la main au diable… je dois l’avouer
Je me suis brûlé
Je savais que ça arriverait,
Je voulais sans doute me prouver
Que j’étais plus forte que lui
Et j’ai échoué

Tendre la main au diable
C’est s’avouer à nous même que rien ne va plus
Que des changements s’imposent
Que des discutions doivent avoir lieu

Tendre la main au diable
C’est une tombé vertigineuse
C’est se regarder dans le miroir
C’est perdre confiance
C’est mentir
C’est faire le mal

Dans cette expérience
J’avais tout à perdre
Je, me, moi, tu, te toi, nous, vous, ils

J’ai dansée avec le diable
J’ai rit avec le diable
Je me suis amusée
Il y avait de l’euphorie
Il y avait de l’excitation
Il y avait une liberté
Il n’y avait pas de jugement

Mais quand il a reculé
Il m’a laissé tomber
Dans le vide, dans la noirceur d’un trou

Sans émotion
Sans hésitation
Sans explication
Sans opinion

Il a tous simplement lâché ma main
Et portant malgré la chute…
Je me remettrais en fil d’attente
Juste pour essayer …
Et me brûler encore

mardi 30 juillet 2013

Que peut-il manquer...


Un homme de 50 ans, qui as tout pour lui, une magnifique femme, des beaux enfants, de l’argent, une maison, une belle auto, le pouvoir.

Le pouvoir de choisir son horaire du temps, choisir ses employés, le pouvoir de dire oui ou non.

Un homme qui as tout pour lui, la stature, la prestance,  l’entre-gens, les amis, le sourire à cinq milles, l’intelligence, les connaissances. L’homme qui marche au devant des gens, qui rit et parle fort, l’homme dont tout semble sous contrôle… car oui le contrôle c’est bien ce qui le stimule dans la vie.

Qu’est-ce qu’un homme comme ça peut bien chercher chez une autre femme que la sienne…

Du cul, le contrôle, le pouvoir, la fraicheur,  les scénarios, les fantasmes… que peut-il chercher … le bonheur, la liberté, la cruauté, l’exploitation des femmes de sa vie…

Pourtant il se dit heureux et bien… tout ce qu’il dit chercher c’est le plaisir et comblé un manque… mais où est ce plaisir, lorsque il dois se cacher pour en baiser une autre et retourner en vitesse à la maison pour se laver du sexe de l’autre? Comblé quoi? Les pipes que sa femme ne fait pas… les scénarios qu’elle n’ose pas faire parce que c’est trop pervers?  Ou encore… est-ce que cette homme en a-t-il tous simplement pas parler à sa femme de peur qu’elle le m’éprise et rit de lui….

Ne se rend-il pas compte qu’il créer un besoin, des attentes, des remords vis-à-vis sa maitresse… se pose-t-il seulement la question…. He bien non, car tout ça ce n’est que de l’égoïsme à l’état pure. Il se fou des autres, il n’y a que lui et son plaisir.

Si un jour sa femme viendrait à le savoir il  s’abaisserait au tapis pour se faire pardonner comme un chien et a ce moment là il tasserait sa maitresse comme un vieil os n’ayant plus rien a grugé!

Trop de fois ces situations sont vécus… trop de fois il y a ces hommes qui veulent du sexe quand eux le veulent, quand eux le demande et trop de femmes sont prêtent à attendre… pendant que d’autres ne se doutent de rien… car leur gentil mari leur achète des roses, leur fond l’amour à l’occasion, les amène en voyages,  retourne toujours leur appel, soutiennent le regard de leur femme à chaque moment et leur tiennent la main à chaque étape de leur vie de couple… Les apparences… jusqu’où pouvons nous les laissés guider nos vies…

C’est tellement pathétique, c’est de la manipulation, c’est de l’égoïsme… c’est écœurant!

Pendants ce temps il y a quand même et encore des hommes et des femmes prêtent à tous pour comblé toute les bassesses par égoïsme et par plaisir… c’est indéniable…  nos besoins primaires auront toujours besoin d’être comblés peu importe comment…et n’oublions pas… nous venons aussi de l’animal…

lundi 29 juillet 2013

Ange cornue...


C'est fou ce que les vacances amène à la réflexion...

En vacances tout me rattrape et c’est inévitable… mes vices me côtoies pourtant tout les jours mais en vacances c’est exponentiel.

 Je ne suis pas une poupée dont on tire les ficelles… Je ne suis pas « douce » ou « civilisée » ni responsable ou calme… Depuis si petite que j’ai du l’être et me suis réfugiée dernière une image que l’on m’a donnée…

-          T’es brave Maude, T’es grande fille Maude, T’es plus vieille que ton âge

J’ai beau crier haut et fort à qui veut l’entendre que je ne suis pas comme ça… « Vous m’avez collé une étiquette qui n’est pas mien et ça fait mal en dedans!!! »

Je porte sur mon dos l’image de la bonne fille, qui dira oui sans broncher, l’image de la fille qui n’abusera pas de la confiance des autres, l’image du respect , qui sacre pas, qui est toujours patiente, qui « rock » pas,  qui est zen… même ma fille dit que je peux pas être rock parce que je porte des robes et je suis patiente….

Bulshit parce que ce n’est PAS VRAI, ouvrez-vous les yeux!!!

J’aime le cul, j’aime le rough, j’aime l’alcool, j’aime les scénarios, j’aime fumer, j’aime les  « bad boys », j’aime tripper, j’aime séduire, j’aime être le show, le centre d’attention…  J’aime les « tattoos » et j’en veux partout, j’aime me déhancher dans des show rock, j’aime me soûler!!!

Ne me juger pas car vous aussi vous avez ça en vous!

Ce mal qui vous brûle en dedans, l’angoisse qui vous pousse à crier, à être malade après un excès…  qui vous fait pleurer, c’est la réaction de ce qui dort en vous!

Je voudrais vous montrer ce que j’ai dans les trips et si j’avais l’image de la personne qui en dedans… ce ne serait surement pas beau… est-ce parce que j’ai jamais vécu ma vie comme je l’aurais du…  peut-être.

Suis-je pris dans cette coquille à cause de moi? Oui! Bien j’ai toujours fais des choix par amour pour les autres… et aujourd’hui j’en soufre. J’en soufre quand je me retrouve trop longtemps à réfléchir sur moi et à écouter mes pensés.  C’est pour cela que les vacances sont toujours bonnes mais elle laisse un goût doux-amer…

Finalement c’est peut-être de là le besoin de routine… pour revenir à mes bons agissement, sage, tranquille dans mon rôle de maman, d’employée, d’amie, de blonde À L'ÉQUILIBRE… et pour que
la « bitch » s’étends encore en moi  pour se recouvrir de poussière jusqu’à la prochaine fois.

samedi 22 juin 2013

Masso...

Nous avons passé 10 mois ensemble!!! 10 mois à raison de 2 soirs semaine et une fin de semaine par mois. Sans parler des après midi à étudier ensemble pour les examens... Nous avons partagé notre quotidiens, fatigues, déceptions, réussite, rencontre, amour, enfants, conjoint etc... Mais est-ce que nous nous connaissons vraiment!?!

Alors voici ce que j'ai appris de mes collègues aux cours des dernières semaines d'école:

Nelson touche son nez avec sa langue
Véro bouge son petit doigts d'une drôle de façon
Marilyn la coquine
Annie n'a pas eu 100% dans toute les examens
Charlyne est tjrs au bon endroit au bon moment
Catherine en a plein son auto
Cynthia l'indépendante positive
Jean est un excellent mari et père
François notre "body" d'examen de rêve
Miruna aussi!
Jérémy toujours baba-cool
Nicolas semble toujours préoccupé par X et Y chose et pourtant obtient des scores hallucinant
Annick toujours bien accessoirisée
Anne-Marie se frise la tête, ça prend deux heures mais ça dure 4 jours...pas touche!!! loll
Alex et Marie-Claude aiment les combats médiévaux
Pascal la première personne que j'ai massé pendant une heure
Mélanie toujours relax :)
Moi j'ai travaillé dans un Club Med et j'écoute du heavy/rock dans mon auto...certaine dise que ça détonne de ma personnalité... je vois pas pourquoi :)

J'en passe puisque durant ces 10 mois certain on pris des habitudes qu'il devront lâcher ( chocolat, chips, cigarette), d'autre comme moi qui réalise que ce temps je me l'accordais pour moi...

Avec tout ça j'ai rencontrée des personnes merveilleuses. Nous venons tous de milieu différent, mais avons tous quelque chose en commun qui se nomme le bien d’autrui et nous le retrouvons dans chacune de manœuvres appris en cours de massage.

Bien sur je me suis attacher un peu plus a certaine personne, "Nelson's Angles" qui ont occupée mon temps plus que ma propre famille dans les dernières semaines et maintenant c'est terminé... plus de lundi ni mercredi, plus de fin de semaine d'études...

Tous ce qui nous reste c'est la volonté de se revoir et de partager certain moment à venir. Pour certaine raison, je crois sincèrement que ce groupe se réunira vraiment pour discuté et que la continuité aura vraiment lieu car un lien nous a unis et c'est ce même lien que qui nous tiendra.

Bonne continuité à tout mes collègues et à très bientôt!!! ;)

dimanche 19 mai 2013

Ça y est...

J'y suis presque arrivée! Je vois le ruban d'arrivé... il est juste là!!!

J'en ai fait du cheminement depuis un an et je suis fière de moi! Je suis partie de ma dépression et j'arrive à un mois de l'obtention de mon diplôme de massothérapeute.

Premièrement mes douleurs physiques n'existe plus, c'est comme s'elles n'avaient jamais pris possession de mon corps. Ensuite j'ai un sommeil absolument délicieux, tendre et surtout réparateur. Le matin j'ai toujours une certaine difficulté à me lever, mais cette difficulté est NORMAL! Puis j'ai de l'énergie, je ne me sans plus colérique pour rien, j'ai le gout de sourire, j'ai le goût de bouger et je suis bien entouré de mes enfants car je suis patiente!

Depuis un an j'ai travailler sur moi, moralement, physiquement et professionnellement  J'ai dit les choses qui devaient être dites à ma mère, j'ai perdu 21 lbs et je me redirige vers de nouvel horizon professionnel. Ma mère étant la seule qui à été à mes cotés tous ces années à été un défis de taille pour moi puisque je ne voulais pas la blesser. J'ai toujours voulu "épargner" ma mère, la sentant fragile et délicate, me disant qu'elle ne méritait pas que je lui disent mes déceptions , mes peurs, mes craintes et surtout pas lui dire mes réelles pensés... de crainte qu'elle ne puisse les supporter. Mon poids aussi est un défi de tout les jours puisque depuis que je suis jeune on me disait ou je me donnais comme excuse "je peux pas à cause de ma jambe" donc j'ai fait très peu de sports, danse ou autre. Puis aujourd'hui ça me crée un problème de poids, bien sur il y a un facteur réelle que je ne peux pas tout faire à cause de ma jambe, mais je peux marché, je peux faire du vélo, je peux danser, je veux essayer le yoga, je veux essayer de faire du patin pour accompagner mes enfants, je veux allé glisser avec mes enfants pour rire et je suis capable de faire attention à mon alimentation! C'est un gros pas pour moi d'aller à sens contraire de "mes valeurs". Mais je suis bonne, je suis belle et je suis capable!!!

Mon retour à l'école aussi est un énorme défi!!! Jeune j'ai détesté l'école, émotivement, dans mes trips et dans mes notes. J'ai dû me battre à tous les jours pour obtenir des notes moyennes dans les 60 à 65%... Je n'avais aucun intérêt à m'inscrire au Cégep alors que tous mes amis inscrit changeaient de direction à chaque session. Non, je ne serais jamais aller à l'école pour "rien" et devoir me battre avec moi-même. Au secondaire j'ai même eu des cours privés après les heures de classes, j'ai eu des cours d'été, j'ai même fait une 7ième année!!! C'est pas des farces, c'est moi qui donnais les informations sur les cours manqués de mon amie.. elle avait à l'examen 85% et moi 60%... Je me suis toujours dit que si un jour je retournais à l'école, ce serait pour faire quelque chose que j'aimerais!

Alors me voilà en massothérapie et ma moyenne de note est dans les 85%!!! Wow ça ne m'est pratiquement jamais arrivée à moi ça!!! Pouvez vous vous imaginer à quel point cette réussite est importante pour moi!?! Hey bien là il nous reste 7 à 8 soirées de cours, dont un examen étude de cas, 6 stages finaux, une évaluation de pointer origine/insertion des muscles et finalement une examen oral et pratique de massage!

Ça y est j'y suis presque arrivée à cette ligne d'arrivée! Elle a une si grande signification pour moi cette ligne d'arrivée et ce n'est pas sans peine que j'y arriverai mais c'est certain que j'y serai avec mes autres collègues le 17 juin 2013! Bravo à moi pour mon cheminement depuis un an, bravo à moi pour ma persévérance, bravo à moi pour être bien dans ma peau et finalement à vous qui avez été à mes cotés depuis un an à me supporter et à croire en moi, merci!